Développement en interne

Swisscom Broadcast installe des balisages innovants sur le Bantiger près de Berne,
à 185 mètres de hauteur.

Sécurité accrue pour les pilotes volant avec des appareils de vision nocturne: Swisscom Broadcast installe des balisages à LED infrarouges innovants sur sa tour émettrice du Bantiger à Bolligen (BE). Développée en interne, cette nouvelle technique de signalisation est utilisée pour la première fois sur une installation en Suisse, jusqu’à 185 m de hauteur.

Beau ciel bleu, vue dégagée, forte concentration – le dispositif se balance au bout d’une corde de 80 mètres de long fixée à un hélicoptère, oscille le long du mât jusqu’au monteur, qui le réceptionne pour l’installer. Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers les nouveaux signaux lumineux à LED infrarouges visant à baliser les obstacles de la tour émettrice sur le Bantiger, appartenant à Swisscom Broadcast. Dans l’aviation, le «balisage» fait largement référence aux signaux lumineux ou radio fixes qui aident à la navigation.

Lumière rouge fixe et reconnaissable à distance – voilà comment les automobilistes, les promeneurs et les pilotes sans appareil de vision nocturne voyaient la tour émettrice la nuit jusqu’à présent. Mais si les pilotes activaient leur vision nocturne lors des vols d’approche ou d’interventions spéciales, la tour émettrice n’était plus visible car les lunettes ne détectent pas les LED. Les directives de L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) relatives à l’éclairage des obstacles aériens ont été ajustées en conséquence.

Chantier de haut vol – jusqu’à 185 m de hauteur

Début septembre 2018, deux monteurs ont pris de la hauteur pour remplacer les balisages existants sur trois des quatre niveaux, le dernier étant prévu pour octobre. Cette nouvelle technique de signalisation est une grande première en Suisse: les LED rouges clignotent en arrière-plan en produisant également une lumière infrarouge et deviennent donc parfaitement visibles la nuit pour les pilotes.

Lors des interventions spéciales de nuit, les pilotes de la REGA et de l’armée suisse portent des appareils de vision nocturne (NVG). Par un procédé d’amplification de la lumière résiduelle, les NVG permettent aux pilotes de détecter les obstacles tels que les lignes électriques, les mâts ou encore les éoliennes dans l’obscurité totale. De plus, ils convertissent les lumières infrarouges invisibles aux alentours en lumière visible. Toutefois, si des obstacles comme nos tours émettrices sont signalés au moyen de LED, les pilotes sont incapables de les voir avec les NVG. La solution consiste à intégrer une lumière infrarouge clignotant en arrière-plan que les NVG peuvent détecter.

Nouvelle technique de signalisation développée en interne

De concert avec l’OFAC et le fournisseur Schranz Elektronik basé à Wimmis (BE), Swisscom Broadcast a développé cette nouvelle technique de signalisation à LED infrarouge et planifié son installation sur le Bantiger jusque dans les moindres détails. Le remplacement des balisages en bonne et due forme a nécessité un hélicoptère, un assistant de vol, deux monteurs sur la tour et bien d’autres personnes encore. «Swisscom Broadcast et ses partenaires ont fait office de pionnière et nous ont apporté leur soutien à travers des éclaircissements techniques et une expertise avant la publication des nouvelles directives. L’installation sur le Bantiger est la première du genre et répond à 100% aux nouvelles exigences», déclare Urs Holderegger de l’OFAC.

Seuls au monde

«Lorsque j’étais suspendu au sommetdu mât à presque 200 mètres de hauteur, l’hélicoptère créait des rafalesde vent en s’approchant. À une telle altitude, la puissance du vent estimpressionnante. Il faut une concentration totale. J’étais vraiment soulagé aprèsavoir réussi à installer les lampes sans casse. Ces nouveaux modèles sont bienplus légers, ce qui a beaucoup aidé, tout comme la parfaite coopération avec lepilote d’hélicoptère et la météo au beau fixe.»

Marcel Gilgen, monteur électricien, Elektro Seftigen

«C’est une première! Nous sommes la première entreprise en Suisse à installer ce nouveau balisage à LED infrarouge sur un édifice. Durant trois mois, nous avons planifié cette journée jusque dans les moindres détails en mettant l’accent sur la sécurité. Je suis ravi que tout se soit déroulé comme prévu et j’ai hâte d’installer ce balisage sur d’autres sites.»

Thomas Scherler, responsable de projet, Swisscom Broadcast

Le trajet de l’ordinateur au mât

Le plan est mis en œuvre - du dessin sur l’ordinateur au mât de la tour émettrice du Bantiger.
Les nouveaux balisages produisent également une lumière rouge la nuit. Seuls les pilotes équipés de NVG voient qu’ils émettent une lumière infrarouge en arrière-plan.

Rejoignez-nous sur ce trajet et découvrez de prèscomment la technologie innovante de balisage a été installée jusqu'à 185 mètres.

Et maintenant?

Ce nouveau balisage va être mis en place sur deux autres sites de Swisscom Broadcast d’ici la fin 2018: sur le Piz Lagalb en Engadine et à Amden dans le canton de Saint-Gall.
D’autres sites suivront.

Sur les ondes pour la Suisse

Swisscom Broadcast exploite le seul réseau de radiodiffusion de Suisse avec 450 sites d’émission propres dans tout le pays, et toujours à la pointe en termes de technologie, de sécurité, d’alimentation électrique permanente et de climatisation. La durabilité est importante pour nous – nous exploitons entre autres 18 installations photovoltaïques sur nos sites d’émission.

La tour émettrice sur le Bantiger remplit les missions suivantes:

  • Diffusion de programmes radio FM nationaux
  • Transmission de programmes radio numériques (DAB+)
  • Couverture TV nationale via la norme DVB-T
  • Diffusion de signaux de communication mobile, de faisceaux hertziens et radio de sécurité
  • Les co-utilisateurs comme les opérateurs de téléphonie mobile utilisent l’infrastructure existante (mât, locaux d’émission) pour leurs propres services
  • Station de réception pour le Low Power Network (LPN)
  • Station de mesure de MétéoSuisse